Victor Solf

Aucune représentation prévue pour l'instant

Victor Solf sort son premier album solo : "Still. There’s Hope"

Le premier album solo de Victor Solf s’appelle “Still. There’s Hope” et son titre n’est pas un vœu pieu. Enregistré pourtant en pleine grisaille du confinement, il apporte ses couleurs nacrées et chatoyantes à une époque qui en avait bien besoin. “Encore une fois, je veux parler d’espoir, d’optimisme. J’aime le bon côté des choses. L’imagerie des vidéos est dure, mais je contrebalance ça par des messages positifs. J’aime ces contrastes très forts.”

Avec sa mélodie entêtante et sa réflexion mélancolique sur la solitude, sur l’incapacité d’appartenir au cirque social, le single I Don’t Fit incarne à lui seul ce grand écart. “Je tente d’y affirmer que je suis Victor Solf et que je ne suis pas comme tout le monde. Je m’assume enfin en mouton noir.” C’est à la fois glacial et charnel, d’une beauté mystérieuse, à l’image d’un clip où d’une voiture accidentée s’extrait douloureusement Victor, pour se lancer dans une danse inconnue, une transe animale. C’est la vie qui vient de gagner.

Pour parvenir à cette sensualité, Victor Solf aurait pu sortir l’arsenal des effets garantis : les cordes, les cuivres et toute la panoplie de la soul-music. Il est courageusement resté fidèle à l’épure, au “less is more”. Car même si elle est parfaitement informée des dernières trouvailles de productions venues de Londres ou Atlanta, cette musique a choisi de ne jamais donner dans la démonstration, l’exercice de style. “Dès le départ, je rêvais de chansons simples, humbles…” Elles sont dansantes, mais sans convoquer autoritairement sur le dancefloor. C’est une des façons de Victor de communier avec la musique : en dansant sans se regarder, activité qu’il décrit comme libératrice, comme une source rare de lâcher prise.

Lire la suite
Vous aimerez aussi
Nos prochains concerts et spectacles en un coup d'oeil !