Disponible
Jeu 16 juin 2022
Réserver Dès 89.-

Humaine, complexe et sans concessions, il n’y a pas plus vraie que Louane dans "Joie de vivre"

On connaît bien Louane. On l’a vue grandir sous nos yeux, sortir un album (« Chambre 12 »), puis deux (« Louane »), chacun certifié triple platine. Y raconter sa vie de jeune femme découvrant l’amour, l’âge adulte et la célébrité. Après son second album, sorti en 2017, suivi de deux tournées à guichets fermés, Louane a pris le temps de respirer. De prendre du recul sur une existence faite de bonheurs et de douleurs intenses : tout, dans sa vie, a toujours été très noir, ou très blanc. Ces joies, ces failles, ces victoires et ces champs de bataille, Louane les expose plus que jamais auparavant. Dans « Joie de vivre », l’album qui lui ressemble le plus. Et peut-être, aussi, son disque le plus touchant.

« Joie de vivre », c’est Louane aujourd’hui. Changeante, multiple, profonde. Qui s’est tournée vers un son résolument moderne, inspiré de ce qu’elle écoute au quotidien. « Joie de vivre » est l’album le moins organique de Louane, mais c’est celui dont la production est la plus audacieuse, sophistiquée. Dont chaque refrain, chaque couplet évoque un paysage pris au grand angle, reflet de tous ceux qu’elle a traversés. Comme les synthés cinématographiques de Poésie Indécise, ou ceux, réminiscents de la Californie des seventies, de Donne-Moi Ton Cœur : deux titres signés par le rappeur belge Damso, avec qui Louane a tenu à travailler après l’avoir vu en concert. En studio à Bruxelles, tous deux se sont confiés jusqu’au bout de la nuit. Donne-moi ton cœur : un appel à se dévoiler comme une invitation au voyage, pleine des promesses d’un road trip lancé à toute vitesse sur la côte Pacifique ; une perle pop parfaite, comme en signerait une Taylor Swift.

Lire la suite
Vous aimerez aussi
COVID-19 | Informations pratiques relatives à nos événements