Béjart Ballet Lausanne

t ‘M et variations ¦ Boléro

Disponible
Mar 19 novembre 2019
Portes 19:00 / Début 20:00

Evénement unique à Genève pour célébrer les 10 ans de la Fondation Sanfilippo Suisse !

A l’occasion de son 10ème anniversaire – et dans la continuité de son objectif de récolte de fonds destiné à poursuivre le financement des programmes de recherche en cours – la Fondation Sanfilippo Suisse organise le mardi 19 novembre 2019, une soirée caritative avec le Béjart Ballet Lausanne au Bâtiment des Forces Motrices, à Genève.

Après 5 ans, le Béjart Ballet Lausanne revient à Genève pour la soirée anniversaire des 10 ans de la Fondation Sanfilippo Suisse. Avec pour écrin le somptueux Bâtiment des Forces Motrices, le programme sera composé de deux parties : t ‘M et variations… une création de Gil Roman, et Boléro de Maurice Béjart. Le spectacle sera suivi d’un cocktail dînatoire et d’une vente aux enchères pour celles et ceux qui souhaitent soutenir l’action de la Fondation. Les billets – pour le spectacle et pour la soirée anniversaire complète – sont disponibles dès à présent dans le réseau Ticketcorner, seule et unique billetterie officielle.

t ‘M et variations… | Gil Roman
Cette création de Gil Roman avait ouvert les commémorations du 30ème anniversaire du BBL, en 2017. Le directeur artistique signe un ballet où les pas sont autant de mots adressés à Maurice Béjart. Pages après pages, sous la forme d’un journal, relation à l’intime, t ‘M et variations… est une suite de variations sur le thème de l’amour et de la nécessité intérieure de la danse. Une chorégraphie magistrale, radicalement fascinante, chronique d’un jour de fête pleine de couleurs et d’arabesques. Un spectacle de sensations pures.

Boléro | Maurice Béjart
Célèbre composition de Maurice Ravel pour orchestre, Boléro par Maurice Béjart est un ballet envoûtant au succès planétaire qui fait la part belle à l’amour et à la séduction. Sans cesse dépoussiérée, cette chorégraphie à trois temps reste encore et toujours une œuvre intemporelle. Selon Maurice Béjart, Boléro est « une danse d’un mouvement très modéré et constamment uniforme, tant par la mélodie que par l’harmonie et le rythme, ce dernier marqué sans cesse par le tambour. Le seul élément de diversité y est apporté par le crescendo orchestral. Une musique trop connue et pourtant toujours nouvelle grâce à sa simplicité. Une mélodie – d’origine orientale et non espagnole – s’enroule inlassablement sur elle-même, va en augmentant de volume et d’intensité, dévorant l’espace sonore et engloutissant à la fin la mélodie. »

 

 

Informations pratiques I Soirée anniversaire « 10 ans de la Fondation »

Date                           
Mardi 19 novembre 2019 I 20h00 I Ouverture portes 18h30

Lieu                             
Bâtiment des Forces Motrices I Genève

Tarifs
400.- CHF billet de soutien qui inclus un cocktail dinatoire suivi d’une vente aux enchères

150.- CHF  I  125.- CHF  I  100.- CHF  I  75.- CHF

Billets
ticketcorner.ch

Renseignements       
Fondation Sanfilippo Suisse I 022 700 18 22

Dons                          
Avec mention de la référence « Gala 2019 » : UBS Genève I IBAN CH93 0024 0240 6121 5301X

 

 

Les membres de la Fondation

Conseil
Frédéric MOREL (Fondateur et Président), Stéphanie LA ROCHE (Vice-Présidente), Arnaud CYWIE, Corinne FERY-VON ARX, Emmanuel LEIBENSON, Anaïs di NARDO, Natascha SIEGRIST- FISCHER.

Marraine et Parrains
Micheline CALMY-REY, Stylianos ANTONARAKIS, Julien LYON.

Comité d’Action
Elisabetta BOSELLI-MAURO, Enrica VAN CALOEN, Christine CHAVANON, Shaza GAHIGA, Audrey GORSE, Ludmilla JOORY, Isabelle LAVIZZARI, Arlette MARCOS, Elly SISTOVARIS, Virginie SOULIE, Benedetta SPINOLA, Gaëlle WOLF.

 

La maladie de Sanfilippo

La maladie de Sanfilippo (ou syndrome de Sanfilippo) est une mucopolysaccharidose (MPS de type III). Il s’agit d’une maladie rare, d’origine génétique, aujourd’hui incurable qui se manifeste chez les enfants dès l’enfance et qui leur laisse une durée de vie très limitée, en moyenne entre 10 et 20 ans.

Alors que la maladie n’est pas apparente à la naissance, les symptômes se développent au cours de la croissance de l’enfant. Les MPS se manifestent chez l’enfant souffrant de la déficience d’une enzyme lysosomale qui participe à la dégradation progressive d’un mucopolysaccharide. Il en résulte un dysfonctionnement des cellules se traduisant par de graves anomalies morphologiques, un retard psychomoteur et intellectuel ainsi que des troubles respiratoires et cardiaques qui varient d’une MPS à l’autre.

Près de 30 millions de personnes en Europe souffrent de l’une des 7’000 maladies rares identifiées à ce jour, la majorité étant d’origine génétique. En Suisse, 6.5% de la population est touchée par une maladie génétique rare soit environ 500’000 personnes.

Des essais cliniques sont en cours mais pour l’heure il n’existe aucun traitement et la maladie de Sanfilippo continue de conduire les petits malades au décès, entre l’enfance et l’adolescence.

Lire la suite