Sandrine Sarroche

Aucune représentation prévue pour l'instant

Sandrine Sarroche : spectacle annulé

Le spectacle de Sandrine Sarroche, initialement prévu le 27 mars 2020 puis déplacé à la salle Pitoëff, doit malheureusement être annulé faute de salles de théâtre disponibles dans les mois qui viennent.

Les spectateurs peuvent se faire rembourser leurs billets dans le point de vente où ils ont effectué leur achat jusqu'au 17 juillet 2020 inclus. Aucun remboursement ne pourra intervenir après ce délai. Informations relatives aux remboursements ici ou par téléphone au 022 365 11 60.

À PROPOS

Décodeuse décapante de l’actu sur « Paris Première », et sur RTL depuis la rentrée, Sandrine Sarroche est l’humoriste montante du PAF. Avec son regard aiguisé sur notre époque, Sandrine se raconte et livre sa vision chic et choc de la vie, une version très personnelle du féminisme en mêlant sketches, stand-up et chansons.
Tout y passe : les ados, les bobos, les bonobos et même le psy d’Anne Hidalgo.

C’est drôle, puissant, saignant mais toujours tendre.

 

« Humour caustique et regard acéré sur les femmes d’aujourd’hui » JT – M6
« Une merveilleuse comédienne à voir et à revoir » Paris Première
« Elle joue dans la catégorie des grandes » Le Figaro
« Des personnages aussi attachants qu’hilarants » Paris Match
« C’est corrosif, c’est bon et ça fait du bien ! » Télématin – France 2
« Un sens inouï de l’observation, une écriture intelligente, un jeu parfait » France Bleu
« Pétillante et mordante » CNews Matin

Musiques originales : François Bernheim
Mise en scène : Eric Théobald

 

Je suis née à Toulon, précisément à Saint-Jean du Var, quartier très populaire, peuplé de « personnages », donc terrain de jeu extraordinaire pour qui aime observer ses contemporains. Ma mère y tenait un salon de coiffure, gynécée moderne et confessionnal laïque, théâtre de mes premiers sketches. Peu douée pour le sport, je fréquente dès l’enfance les cours de piano, de théâtre puis de chant lyrique du Conservatoire. Après une déroute cuisante en classe d’Hypokhâgne, j’entame des études de droit que je termine à Paris (…) En 2007 je créée mon premier one woman show « Je Suis Ségolène » au Théâtre de Dix Heures et tente, à travers les aventures burlesques de la coiffeuse de Ségolène Royal, de répondre à la question « qu’est-ce que cela changerait pour nous d’avoir une Présidente de la République ? » En 2009, l’ère bling-bling ayant fait son œuvre, je crée Nos amis les pipoles au festival d’Avignon. En 2014 je reviens avec Il en faut peu pour être heureux devenu en 2016 La Loi du Talon. En octobre 2017 je rejoins « Paris Première » Z&N tous les mercredis à 20h50 où je décrypte dans la « Super Semaine de Sandrine Sarroche » l’actualité politique. Chaque chronique est clôturée par une chanson pastichée dont certaines ont été partagées plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux. En cette rentrée 2019 je rejoins l’équipe de Stéphane Bern sur « RTL » A la bonne heure. Sandrine S.

 

Lire la suite
Vous aimerez aussi